Ésaïe 42:1 Voici mon serviteur, que je soutiendrai, Mon élu, en qui mon âme prend plaisir. J’ai mis mon esprit sur lui; Il annoncera la justice aux nations.

Le Serviteur et l’Elu de Dieu

Au début, le verset parle d’un serviteur d’Allah. D’après la majorité des chrétiens, Jésus est digne d’adoration. (Qu’Allah nous en préserve !)L’un peut dire que Jésus paix sur lui ait deux natures : une nature humaine et une nature divine et ce verset parle de la nature humaine. En fait, cela n’est pas logique. Si Dieu veut prédire Sa venu, pourquoi parlait-il de Sa nature humaine comme Son serviteur sans même mentionner Sa nature divine. De plus, le verset dit que ce serviteur est élu par Dieu. Dieu ne s’élit pas Lui-même pour descendre sur terre. Mais Il élit un homme parmi les êtres humains pour devenir un  prophète.

Il est envoyé aux nations

Ensuite, la prophétie dit que le serviteur et l’élu (un homme bien sûr) annoncera la justice aux nations. Ce n’est pas Jésus car il dit dans Matthieu 15:24 Il répondit: Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. 

Le Prophète Muhammad ﷺ était envoyé dans un lieu où le culte des idoles dominait. C’est pourquoi le message de l’Islam met l’accent sur l’adoration de Dieu seulement et que les idoles ne peuvent ni profiter ni nuire. D’autre part, Jésus, paix sur lui, fut envoyé dans un environnement israélite, et il ne fut pas très concerné avec les païennes comme expliquées ci-dessus dans l’histoire avec la femme cananéene, mais la conversation du Jésus avec les Juifs se concentre sur l’évidence qu’il soit le Messie.

 

Les Arabes se réjouissent de la venue de ce Prophète (paix sur lui)

La prophétie continue en disant :

Ésaïe 42:11 « Que le désert et ses villes fassent entendre leur voix, ainsi que les villages occupés par Kédar! Que les habitants de Séla expriment leur allégresse! Que du sommet des montagnes retentissent des cris de joie! »

 

Ce verset donne ici deux places, Kédar et Séla. Kédar est le 2e fils d’Ismaël (Genèse 25 :13) et Séla est Sala, une montagne célèbre à Médine, où le Prophète émigra et les médinois l’ont aidé jusqu’à que l’Islam prévalu dans toute l’Arabie.

 

Ce Prophète aura une Nouvelle Loi

 

Ésaïe 42:3-4 « Il ne se découragera point et ne se relâchera point, Jusqu’à ce qu’il ait établi la justice sur la terre, tt que les îles espèrent en sa loi. »

 

Jésus, paix sur lui, vint non pour abolir loi, mais pour l’accomplir, tandis que le Prophète Muhammad ﷺ est venu avec la loi finale d’Allah, c’est la loi islamique. Il s’agit bien évidemment du Qur’an.

 

 

Ce Prophète ﷺ  combattra les ennemis d’Allah

 

Ésaïe 42:13 « L’Eternel sort, pareil à un héros, son zèle passionné le fait surgir comme un homme de guerre. Il pousse des cris, des cris de guerre, il montre sa force contre ses ennemis. »

Le verset dit que ce prophète combattra les ennemis d’Allah, c’est ce que Muhammad ﷺ  a fait avec les mecquois polythéistes contrairement à Jésus paix sur lui.

 

L’environnement de ce Prophète  

Esaïe 42 :17 « Ils reculeront, couverts de honte, ceux qui placent leur confiance dans les sculptures sacrées, ceux qui disent aux statues en métal fondu « C’est vous qui êtes nos dieux »

 

Le Prophète   fut envoyé dans un lieu où le culte des idoles dominait. C’est pourquoi il y a beaucoup d’insistance sur le fait d’adorer Allah sans rien Lui associer.

 

Les morales du Prophète Muhammad  

Esaïe 42 :2-3 « Il ne criera point, il n’élèvera pas la voie, Et ne la fera point dans les rues. Il ne brisera pas le roseau cassé, Et il néteindra point la mèche qui brûle encore ; Il annoncera la justice selon la vérité »

 

D’après ‘Atâ Ibn Yassâr qui rapporte : « J’ai rencontré Abdallah Ibn ‘Amr Ibn Al-‘Âss (qu’Allah l’agrée) et je lui demandai : Informe-moi de la description faite du messager de Dieu (que la prière et le salut d’Allah soient sur lui) dans la Thora. » Il dit : « Oui, je suis d’accord pour te répondre. Je jure par Allah qu’il est décrit dans la Thora par des caractéristiques mentionnées dans le Coran :

« (Ô Prophète ! Nous t’avons envoyé comme témoin, annonciateur et avertisseur)[1], tu protégeras le peuple illettré (les Arabes), tu es mon serviteur et mon messager, je t’ai nommé Al-Moutawakkil (celui qui place sa confiance en Allah), tu n’es point une personne rude au cœur dur, tu ne cries pas dans les marchés, tu ne rends pas un mal par un autre, mais au contraire tu pardonnes et excuses. Son âme ne remontera vers Allah que lorsqu’il redressera par son biais la communauté tordue, pour qu’enfin elle prononce : Il n’y a point de divinité digne d’être adorée si ce n’est Allah (Lâ Ilâha Illal-lâh) ; par sa cause, Allah rendra clairvoyant des yeux auparavant aveugles, rendra discernant, des oreilles auparavant sourdes et ouvrira des cœurs auparavant scellés. » Rapporté par Boukhâry n°4838.

 

 

Esaïe 60

 

Verset 7 « Les troupeaux de Kédar se réuniront tous chez toi; Les béliers de Nebajoth seront à ton service; Ils monteront sur mon autel et me seront agréables, Et je glorifierai la maison de ma gloire »

 

« Voici la postérité d’Ismaël, fils d’Abraham, qu’Agar, l’Egyptienne, servante de Sara, avait enfanté à Abraham. Voici les noms des fils d’Ismaël, par leurs noms, selon leurs générations: Nebajoth, premier-né d’Ismaël, Kédar, Adbeel, Mibsam, Mischma, Duma, Massa, Hadad, Théma, Jethur, Naphisch et Kedma. Ce sont là les fils d’Ismaël; ce sont là leurs noms, selon leurs parcs et leurs enclos. Ils furent les douze chefs de leurs peuples. » Genèse chapitre 25 versets 12 à 16.

 

Le verset dans le chapitre 60 du livre d’Isaie est au futur, l’autel est la Kaaba, en effet dans la Bible, la mention de ce lieu saint se trouve dans Psaumes 84 :6 « Lorsqu’ils traversent la vallée de Baca, Ils la transforment en un lieu plein de sources, Et la pluie la couvre aussi de bénédictions. »

 

Le Qur’an mentionne également le nom de ce lieu saint dans la Sourate Al Imran n°3 verset 96 « La première Maison qui ait été édifiée pour les gens, c’est bien celle de Bakka (la Mecque) bénie et une bonne direction pour l’univers. »

 

Allah nous informe que la maison, le première maison instituée pour l’adoration et le pèlerinage et la retraite spirituelle, est celle qui se trouve à Bakka, c’est à dire la Maison construite par Abraham. Abu Dhar : « O Envoyé d’Allah, dis je, quelle est la première mosquée instituée ? – La mosquée sacrée, dit il – Et puis quoi ? – La mosquée d’al Aqsa. Combien de temps y eut-il entre elles ? – 40 ans – Et puis, quoi ? – Et puis, là prière vient à toi. Tu y accomplis ta prière, car toute la terre est un lieu de prière.[2]

Il ajouta « Où (vous pouvez être, et) la prière devient due, effectuer la prière là, pour toute la terre a été fait un Masjid[3] (mosqueé) »[4].

Bakka est un des noms de la Mecque. Elle a été jadis appelée ainsi, dit-on, parce que ce nom fait allusion aux grands et aux seigneurs qui devant elle, se soumettaient.

[1] Cette description est faite dans la sourate les Coalisés n°33, verset 45 et également dans la sourate la Vicoitre éclatante n°48, verset 8

[2] Ahmad 5 :150

[3] Littéralement, masjid signifie « lieu où l’on se prosterne »

[4] Fath Al Bari 6:469, Muslim 1:370

A Propos de l'Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
36 ⁄ 12 =