Ce verset parle d’amour et du monde, ce qu’il faut savoir que certains commentateurs bibliques se sont demandés s’il s’agit des paroles du Christ ou celle de évangéliste Jean. Le mot “monde” a trois sens dans la Bible 1 mais il s’agit des israélites loin de la voie droite établie par l’Éternel et dans le péché.

“Car Dieu a tellement aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle”

Explication

1- Dans ce verset, il y a un doute : à qui faut il attribuer cette parole : L’auteur de l’Évangile ou Jésus?   2

2 – La mention “unique” ne correspond pas au message suivant :  “J’avais dit : Vous êtes des dieux, Vous êtes tous fils du Très-Haut…” Autrement dit les israélites sont les enfants de Dieu mais à comprendre de manière métaphorique. 3

3 – L’absence de la mention de la croyance à sa mort sur la croix pour l’expiation de nos péchés.

4 – Si on remplace le père par Dieu et fils par Serviteur, le verset prend tout son sens.

D’ailleurs un verset met en lumière cette vérité de manière implacable -> “Or c’est ici la vie éternelle, qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. ” 4

Notes

  1. www.levangile.com
  2. Plusieurs exégètes de tendances théologiques diverses se sont demandé si les versets qui nous occupent (Jean 4.16-21) sont encore la continuation de l’entretien de Jésus avec Nicodème, ou s’ils renferment une méditation que l’évangéliste y aurait ajoutée, et ils se décident pour cette dernière opinion.
  3. Psaumes 82:6
  4. Jean 17:3

A Propos de l'Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 27 =