Christ veut dire “oint” par l’Éternel. En effet, ce titre vient du grec “christos” qui vient du grec “machi’ah”. Les chrétiens ont l’habitude de dire que Jésus est venu pour l’humanité entière. Nous allons voir qu’il dit autre chose. 

[3. La Famille d’Imran (Âl-‘Imrân), Verset 49]

Puis il sera Son envoyé auprès des fils d’Israël à qui il dira : “Je vous apporte comme signe de la part de votre Seigneur la faculté qu’Il m’a donnée de façonner avec de la terre glaise la forme d’un oiseau qui sera vivant, par la grâce de Dieu, dès que j’aurai soufflé dessus. Je guérirai aussi l’aveugle-né et le lépreux, et je ressusciterai les morts, par la permission de Dieu. Je vous dirai également ce que vous mangez et ce que vous tenez en réserve dans vos demeures. Ce sont là autant de signes pour vous, si vous êtes de vrais croyants.

 

La Bible nous apprend que plusieurs personnes furent oints même des objets sans pour autant qu’ils prétendent avoir un message à annoncer à l’humanité, la vérité c’est qu’ils furent envoyés uniquement à Israël y compris Jésus. Nous allons voir ce que dit le Nouveau testament… 

Nouveau Testament

Le messie fils de Marie fut clair sur la limite de son ministère puisqu’il a ordonné dans un premier temps à ses apôtres “Ce sont ces douze que Jésus envoya, après leur avoir donné ses ordres, en disant : N’allez point vers les païens et n’entrez pas dans une ville des Samaritains mais allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël1.

Ensuite, il précise encore le cadre de sa mission aux israélites uniquement et exclut (encore) le reste (les païens) “Jésus, étant parti de là, se retira dans le territoire de Tyr et de Sidon. Et voici, une femme cananéenne, qui venait de ces contrées, lui cria: Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David! Ma fille est cruellement tourmentée par le démon. Il ne lui répondit pas un mot, et ses disciples s’approchèrent, et lui dirent avec instance: Renvoie-la, car elle crie derrière nous. Il répondit: Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. Mais elle vint se prosterner devant lui, disant: Seigneur, secours-moi! Il répondit: Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. Alors Jésus lui dit: Femme, ta foi est grande; qu’il te soit fait comme tu veux. Et, à l’heure même, sa fille fut guérie.2

Une question se pose  : Est-ce là le comportement du sauveur de l’humanité ? Une femme demande secours, elle supplie et le Messie ne lui répond pas et cela ne s’arrête pas là, ses disciples lui demande de la renvoyer. Lorsque Jésus (paix sur lui) prend enfin la parole, il réaffirme ce qu’il avait ordonnée aux apôtres cinq chapitres avant, autrement dit remplir sa mission auprès des “brebis perdues de la maison d’Israël“. La femme persiste et insiste en s’humiliant davantage devant lui et accepter cette parole assez dure “Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens“. Le terme ‘petits chiens’ désigne les païens non israélites, le terme ‘enfants’ s’applique aux israélites et enfin le pain c’est le message permettant d’obtenir la vie éternelle (le paradis) en passant par l’obéissance aux commandements de l’Éternel.

Il tient vraiment à clarifier son rôle, voyez par vous même :”Car le fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui est perdu3, “Car le Fils de l’homme est venu sauver ce qui est perdu.4. Cela vient conforter une prophétie concernant ce prophète (paix sur lui) “Voici, les jours viennent, dit l’Eternel, Où je ferai avec la maison d’Israël et la maison de Juda Une alliance nouvelle, Non comme l’alliance que je traitai avec leurs pères, Le jour où je les saisis par la main Pour les faire sortir du pays d’Egypte, Alliance qu’ils ont violée, Quoique je fusse leur maître, dit l’Eternel.5. En effet, en 933 av. J. -C., la séparation est totale entre les deux royaumes frères : le royaume d’Israël et royaume de Juda. L’histoire deutéronomique présente cet acte comme une apostasie et une trahison  Yahweh (Voir 1 Rois chapitre n °11).

Sans oublier que les apôtres ont obéi et ont parfaitement compris le message de leur Rabbi bien après son ministère (qui signifie maître Jean 1 v.38) “Ceux donc qui avaient été dispersés par la persécution survenue à l’occasion d’Etienne, allèrent de lieu en lieu jusqu’en Phénicie, en Chypre et à Antioche, n’annonçant la Parole à personne, si ce n’est à des Juifs seulement.6

Coran

Le Qur’an est clair, Allah confirme qu’il envoya ‘Isa Ibn Maryam en tant que messager aux enfants d’Israël uniquement :Et (Allah) lui enseignera l’écriture, la sagesse , la Thora et l’Évangile, et Il sera le messager aux enfants d’Israʾil (Israël), [et leur dira]: « En vérité, je viens à vous avec un signe de la part de votre Seigneur. Pour vous, je forme de la glaise comme la figure d’un oiseau, puis je souffle dedans: et, par la permission d’Allah, cela devient un oiseau. Et je guéris l’aveugle-né et le lépreux, et je ressuscite les morts, par la permission d’Allah. Et je vous apprends ce que vous mangez et ce que vous amassez dans vos maisons. Voilà bien là un signe, pour vous, si vous êtes croyants !”7

Notes

  1. Matthieu 10:5-6 voir Actes 10:28
  2. Voir Matthieu 15:21-28 et Actes 10:42.
  3. Luc 19:10
  4. Matthieu 18:11.
  5. Jérémie 31:31-32.
  6. Actes 11:19.
  7. Coran : Sourate La Famille de Imran (3), versets 48 et 49.

A Propos de l'Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 + 4 =